Les vins

 

Les différentes cuvées proviennent toutes de nos vignes propres et sont élaborées dans le souci de vins authentiques, fidèles à leur terroir, privilégiant les cépages locaux traditionnels. On ne revendique ni la « lutte raisonnée », ni le « bio » mais tous les efforts vont dans le sens d’une approche mécanique des sols (labours, désherbage manuel, aération du gobelet par une taille appropriée, ébourgeonnage et effeuillage) et d’une utilisation aussi avare que possible des traitements phytosanitaires. Ainsi, pour les quatre derniers millésimes, nous n’avons eu recours à aucun désherbant.

Nous vendangeons à la main, en cageots de 11 kg de raisin. Les grappes sont triées une première fois à la vigne, puis sur tapis roulant dès réception à la cave, si nécessaire.

Après un égrappage et éraflage total, les raisins sont encuvés par gravité. Depuis 2009, nous avons choisi une phase de macération préfermentaire à froid, pour développer encore plus les caractères fruités, marque de fabrique des vins de la Coume Majou.

Nos macérations sont longues (parfois 35 jours), l’élevage se fait en cuve exclusivement (pas de bois du tout au domaine), avec sulfitage minimum. Notre philosophie en ce qui concerne l’apport de soufre est simple : il en faut le moins possible car il durcit les vins et diminue leur fruité, mais il en faut suffisamment pour éviter les altérations aromatiques, l’oxydation excessive et assurer l’hygiène parfaite du vin. Nous n’adhérons nullement à la mode passagère du vin « nature ».

 

Le pigeage

Est une opération unitaire spécifique à la vinification en rouge qui consiste à enfoncer le chapeau de marc dans le jus en fermentation tout en l’émiettant pour favoriser la diffusion des composés phénoliques et des arômes.

 

 

Le remontage en vinification est une opération qui consiste à soutirer du moût en bas d'une cuve pour le déverser sur le chapeau de marc (partie solide de la vendange présente dans la cuve) en haut de la cuve à l'aide d'une pompe.